La méthode Pilates et la Sclérose en plaques

LA MÉTHODE PILATES ET LA SCLÉROSE EN PLAQUES

La sclérose en plaques1 est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central. Elle entraine des lésions qui provoquent des perturbations motrices, sensitives et cognitives. À plus ou moins long terme, ces troubles peuvent progresser vers un handicap irréversible. Les traitements actuels permettent de réduire les poussées et améliorent la qualité de vie des patients, mais ils ont une efficacité insuffisante pour lutter contre la progression de la maladie. Cependant, de nouvelles stratégies thérapeutiques particulièrement prometteuses pourraient changer la donne dans les années à venir.

Bien qu'il existe des preuves quant à la méthode Pilates chez des personnes saines, des études scientifiques se sont intéressées sur les bienfaits éventuels chez des personnes atteintes de sclérose en plaques.

En effet, une étude2 a démontré les effets de la méthode Pilates sur l'équilibre, la mobilité et la force chez les patients ambulatoires atteints de sclérose en plaques. Vingt-six patients ont été divisés en deux groupes en tant que groupe expérimental (n = 18) et groupe contrôle (n = 8) pour un programme de 8 semaines. Le groupe expérimental a eu un programme d'exercices Pilates et le groupe de contrôle a fait de la respiration abdominale ainsi que des exercices actifs à domicile. Des améliorations ont été observées au niveau de l'équilibre, la mobilité et la force musculaire des membres supérieurs et inférieure pour le groupe expérimental (p < 0,05) et aucune différence significative n’a été observé dans le groupe contrôle (p > 0,05). Nous pouvons conclure que la Méthode Pilates de part sa spécificité peut développer l'équilibre, la mobilité et la force musculaire chez des patients atteints de Sclérose en Plaques.

De plus, la faisabilité, l'efficacité d'un programme d’exercices Pilates pour des personnes atteintes de sclérose en plaques qui utilisent un fauteuil roulant a été mis en évidence lors d’une étude3. Cette dernière met en avant des améliorations significatives au niveau de la posture assise (p = 0,004), des douleurs dans les épaules (p = 0,005) et dans le dos (p = 0,005) suite à un programme de 12 semaines. La majorité des participants ont décrit divers avantages physiques, fonctionnels, psychologiques et sociales  reflétant une confiance accrue dans les activités de la vie quotidienne. Le plaisir de pratiquer cette activité a été exprimé par tous et le plus encourageant c'est qu'ils continuent à la pratiquer. De ce fait, la Méthode Pilates semble être efficace dans l'amélioration de la stabilité, de la posture assise et de la diminution de la douleur.

Les troubles de l’équilibre chez les patients atteints de sclérose en plaques sont fréquents. Le risque est la fracture due à la chute qui est 2 à 3,5 plus fréquente chez le patient atteint de sclérose en plaque qu’une personne saine4. D’où l’intérêt d’une pratique physique permettant de travailler sur ce paramètre physique déficient. Ainsi, une étude5 s’est penchée sur l’effet d’un programme d’exercices Pilates sur l’équilibre dynamique chez des personnes atteints de sclérose en plaques.
Ce programme dure 12 semaines, trois fois par semaine et une heure par séance. Chaque séance comprend un échauffement de dix minutes d’étirements, suivi d’un corps de séance composé d’exercices accès sur la puissance, la coordination et l’équilibre et en fin de séance, dix minutes d’étirements. Suite à ce programme, une amélioration significative a été constatée sur l’équilibre dynamique (P<0,05) chez ces personnes. Le rôle de l’équilibre dynamique sur la condition physique permet à la personne d’effectuer des actes de la vie quotidienne ce qui a un effet direct sur la qualité de vie.

Il conduit à dire que les exercices Pilates peuvent être considérés comme traitement complémentaire au traitement médicamenteux.

BOUABID Kamilia
Professeur d'APA/Cadre de Projet Santé
Titulaire d'un Master 2 en STAPS option CEP APA
(Conception et Evaluation de Projet en Activités Physiques Adaptées)

1. Dossier réalisé en collaboration avec Bernard Zalc, Directeur de recherche à l’Inserm, à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Paris) - Octobre 2014.
2. Guclu-Gunduz A1, Citaker S1, Irkec C2, Nazliel B2, Batur-Caglayan HZ2.The effects of pilates on balance, mobility and strength in patients with multiple sclerosis.NeuroRehabilitation2014;34(2):337-42.
3. Van der Linden ML1, Bulley C, Geneen LJ, Hooper JE, Cowan P, Mercer TH.Pilates for people with multiple sclerosis who use a wheelchair: feasibility, efficacy and participant experiences.Disabil Rehabil. 2014;36(11):932-9.
4. White LJ, Dressendorfer RH. Exercise and multiple sclerosis. Sports Med. 2004;34:1077–100.
5. Marandi SM1, Nejad VS, Shanazari Z, Zolaktaf V. A comparison of 12 weeks of pilates and aquatic training on the dynamic balance of women with mulitple sclerosis. Int J Prev Med. 2013 Apr;4(Suppl 1):S110-7.

Calendrier des formations

Voir toutes les formations

Matwork I

du 6 au 9 juillet 2019
Bruxelles

Matwork I

du 06 au 09 juillet 2019
Nantes

Matwork I

du 06 au 09 Juillet 2019
Paris

Femme Enceinte & Sénior

du 10 au 11 juillet 2019
Nantes

Femme Enceinte & Sénior

11-12 juillet 2019
Bruxelles

Femme Enceinte & Sénior

le 11 et 12 juillet 2019
Paris

Module de Base

du 17 au 20 août 2019
Liège

LF'Boxe

du 28 au 29 septembre 2019
Paris

Module de Base

28-29 septembre et 12-13 octobre 2019
Luxembourg

Module de Base

12-13 et 26-27 octobre 2019
Namur

LF'Boxe

19-20 octobre 2019
Luxembourg

Module de Base

30 novembre-1 décembre et 14-15 décembre 2019
Bruxelles

Stretching

29 - 30 juin 2019
Paris

Yoga Fondamental

29 - 30 Juin et 06 au 09 Juillet
Bordeaux

Yoga Fondamental

29-30 juin et 1-2-3-4 juillet 2019
Bruxelles

Relaxation I

du 6 au 7 juillet 2019
Lyon

Yoga F.enceinte, sénior

du 06 au 09 juillet 2019
Montpellier

Relaxation II

du 8 au 9 juillet 2019
Lyon


Dernières formations consultées